Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, April 23, 2014

Member Login:

La France honore Edmond Elbaz

Tags: International
Comments
Edmond Elbaz

Un remarquable éducateur mont­réalais, Edmond Elbaz, vient de recevoir l’une des plus hautes distinctions honorifiques décernées par la France, le Grade d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

Edmond Elbaz a assumé plusieurs fonctions importantes au cours de sa fructueuse carrière dans le monde de l’Éducation: enseignant, directeur adjoint, coordonnateur des Études françaises, directeur des Études françaises et représentant des Écoles J.P.P.S.-Bialik auprès du Ministère de l’Éducation du Québec. Il a été aussi conseiller pédagogique auprès de l’Association des Écoles juives de Montréal et délégué auprès des Écoles juives montréalaises de l’Alliance Israélite Universelle, une prestigieuse Institution éducative aux ramifications internationales, dont le siège central est établi à Paris.

“Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous exprimer mes plus chaleureuses félicitations. En vous décernant cette distinction, le Gouvernement français a particulièrement tenu à saluer votre engagement exemplaire dans la promotion de la langue française au sein du Réseau des Écoles de l’Alliance Israélite Universelle”, a écrit l’Ambassadeur de France au Canada, Philippe Zeller, dans la lettre de congratulation qu’il a adressée à Edmond Elbaz.

Montreal educator Edmond Elbaz was recently honoured by the government of France as an officer of the Ordre des Arts et des Lettres.

C’est Frédéric Mitterrand, Ministre français de la Culture durant la Présidence de Nicolas Sarkozy, qui a décerné à Edmond Elbaz le grade d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française.

Dans la lettre qu’il a envoyée à Edmond Elbaz pour lui annoncer l’octroi par le Gouvernement français de cette importante distinction honorifique, Frédéric Mitterand souligne la contribution importante de cet éducateur chevronné montréalais au rayonnement de la langue française au Québec et au Canada.

“L’Ordre des Arts et des Lettres est l’un des quatre Ordres ministériels de la République Française et, en conséquence, l’une de ses principales distinctions hono­ri­fiques. Par cette distinction, le Ministère de la Culture et de la Communication de la France honore les personnes qui se sont illustrées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire, ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement de la Culture en France et dans le monde. Je vous adresse mes sincères félicitations”, a écrit dans cette missive l’ancien Ministre de la Culture et de la Communication de France, Frédéric Mitterrand.

Edmond Elbaz est ravi est très honoré de sa nomination au Grade d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la ­République Française.

“C’est avec joie et humilité que j’accueille cette prestigieuse distinction, que je dois beaucoup à tous mes collègues de l’Alliance Israélite Universelle en France, au Canada et aux États-Unis, avec qui j’ai oeuvré pendant tant d’années pour la promotion de la langue et de la culture françaises”, nous a-t-il dit.

Edmond Elbaz a pris sa retraite en 2008, après 38 années de loyaux et dévoués services dans le Réseau scolaire juif montréalais.

La direction et les membres du corps professoral des Écoles J.P.P.S.-Bialik lui rendirent un grand hommage, fort mérité.

“J’ai toujours considéré Edmond Elbaz  comme le Jean Béliveau des Écoles J.P.P.S.-Bialik. Un homme qui regorge de distinction, d’intégrité, de leadership et de vision et qui peut être ferme comme les ongles quand c’est nécessaire”, a dit Arnold Cohen, alors président des Écoles J.P.P.S.-Bialik, lors de la Soirée hommage organisée en l’honneur d’Edmond Elbaz.

Pour Shelley Cohen, ancienne pré­si­dente des Écoles J.P.P.S.-Bialik, Edmond Elbaz est  un homme “passionné, altruiste, galant, diplomate, de grande classe, doux et affable. Il est la quintessence du mentsch -terme yiddish qualifiant un homme d’exceptionnel.”

Lors de cette Soirée hommage, Rita Guindi, coordonnatrice des Études françaises dans les Écoles J.P.P.S., souligna les grandes qualités humaines, le leadership vigoureux et l’expé­rience professionnelle éprouvée d’Edmond Elbaz.

“Edmond Elbaz  a toujours été à la pointe de ce qu’il y a de plus innovateur et moderne en Éducation. Passionné pour une Éducation jamais statique et à l’écoute de nos besoins, Edmond a multiplié les ateliers de perfectionnement, dit-elle. Tu nous as sans cesse encouragés et inspirés à aller de l’avant, à chercher de nouvelles méthodes, bref, à ne jamais stagner ni nous contenter de la médiocrité. Tout cela non seulement afin que chacun d’entre nous s’épa­nouisse, mais aussi afin de transmettre à nos élèves l’amour de la langue française. Cette langue qui t’est si chère. J’avoue Edmond que ton éloquence et ta superbe maîtrise du français m’ont toujours éblouie.”

Quatre années après avoir pris officiellement sa retraite, Edmond Elbaz vient de reprendre du service auprès auprès des Écoles J.P.P.S.-Bialik, où il assumera de nouveau la fonction de Directeur des Études françaises.

À l’Alliance Israélite Universelle, dont la Section Canadienne a ouvert dernièrement un Bureau à Montréal, dirigé par Philippe Elharrar, Edmond Elbaz assumera dorénavant la fonction de Conseiller du Président des Amis Canadiens de l’Alliance Israélite Universelle, Ralph Benatar.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.