Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Tuesday, September 16, 2014

Member Login:

Le terme ‘Judiada’ suscite une controverse

Tags: Books and Authors
Comments

La Communauté juive d’Espagne, qui compte quelque 40000 âmes, est profondément outrée. La Real Aca­de­mia Española, Institution culturelle vouée à l’enrichissement et à la perpétuation de la langue espagnole, refuse de supprimer de son Dictionnaire le terme “Judiada”, qui signifie “acte cruel, inhumain”.

Dans l’Édition des années 70 du Grand Dictionnaire Garnier espagnol-français, le terme “Judiada” est traduit par: “action de Juif. Acte cruel, inhumain”. Ce terme est toujours répertorié dans le Dictionnaire de la Real Academia Española.

Dans une lettre qu’il a adressée aux dirigeants de la Real Academia Española, le Président de la Fédération des Communautés juives d’Espagne, Isaac Querub Caro, a demandé que le terme “Judiada” soit élagué du Dictionnaire de cette Institution chargée de veiller à la pérennité de la langue hispanique.

“C’est inconcevable que dans l’Espagne démocratique de 2012 ce terme odieux, qui dépeint les Juifs d’une manière  très négative, soit toujours consigné dans le Dictionnaire de la Real Academia Española. C’est un préjudice très dommageable pour le peuple juif qui va à l’encontre des normes supposées régir la bonne convivencia entre les Juifs et les non-Juifs dans la société espagnole d’aujourd’hui. Il est impératif que ce terme désobligeant soit supprimé une fois pour toutes du Dictionnaire de la Real Academia Española, ou que l’on change sa définition. Pour le moment, “Judiada” signifie toujours: une mauvaise action tendencieusement impu­tée au peuple juif. Ce mot n’est pas du tout digne d’un Dictionnaire du XXIème siècle”, ­explique Isaac Querub Caro.

Raquel Amselem, Professeure à l’Université Polytechnique de Valence, a demandé aussi aux dirigeants de la Real Academia Española qu’ils retirent de leur Dictionnaire ce terme à forte connotation antisémite. Elle a fait part de cette doléance au moment où la Real Academia Española s’apprêtait a procéder aux dernières modifications syntaxiques à apporter à la nouvelle Édition de son Dictionnaire.

“Le terme “Judiada” ne devrait pas être employé aussi allégrement parce que les Juifs espagnols se sentent très offensés par ce substantif. La Real Academia Española devrait abroger ce mot de son Dictionnaire et le substituer par une autre expression plus adéquate qui ne nourrit pas les stéréotypes antijuifs”, a  plaidé Raquel Amselem auprès des membres de la Real Academia Española.

L’Observatoire de l’antisémitisme en Espagne, un Organisme qui, en collaboration avec le Mouvement contre l’Intolérance, dénombre et dénonce les actes à caractère antisémite commis chaque année dans la société espagnole, considère que l’expression “Judiada” est “un exemple patent des résidus de la haine contre les Juifs qui s’est perpétuée tout au long de l’Histoire de l’Espagne”. D’après cet Organisme de vigilance de l’anti­sémi­tisme, en Espagne, de 2010 à 2011, le nombre de Sites Internet colportant un contenu antisémite est passé de 400 à plus de 1000. Par ailleurs, durant cette même période, les plaintes visant à dénoncer des actes antisémites ont doublé.

La Commission Déléguée de la Real Academia Española, chargée d’apporter des modifications lexicales au Dictionnaire de cette Institution culturelle, a fait savoir aux dirigeants de la Communauté juive d’Espagne qu’elle n’éliminera pas le terme “Judiada”. L’argument invoqué: “Le Dictionnaire de la Real Academia Española est le miroir de la langue espagnole. Si un terme est utilisé dans de nombreux textes écrits, celui-ci doit absolument apparaître dans le répertoire de notre Dictionnaire. Par exemple, des grands écrivains espa­gnols, tels que Benito Pérez Galdos, Pio Baroja ou José Luis Martin Vigil, ont employé le mot “Judiada” dans leurs oeuvres littéraires.”

D’après le journal espagnol El Mundo, qui a consulté des sources proches de la Real Academia Española, le terme “Judiada” continuera à figurer dans la nouvelle Édition du Dictionnaire de cette Institution parce que cet ouvrage de référence “ne peut pas être politiquement correct ni se dédier uniquement à colliger des expres­sions positives” -cf. l’édition d’El Mundo du 22 juillet 2012.

La Real Academia Española a aussi refusé de modifier l’expression “Judiada” dans le cadre du “processus de perfectionnement habituel” de son Dictionnaire, comme c’est souvent le cas pour d’autres mots.

Par exemple, les responsables de ce Dictionnaire viennent d’inclure dans celui-ci une nouvelle définition du terme “Mariage”. Ils ont ajouté à la définition existante: “union entre deux personnes du même sexe”.

La nouvelle Édition du Dictionnaire de la Real Academia Española paraîtra en 2014.

 

Controversy has arisen over the decision of the Real Aca­de­mia Española to include in its latest official dictionary, scheduled to appear in 2014, the term “Judiada,” maean­ing a cruel, inhuman act.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.