Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, October 1, 2014

Member Login:

Le Québec et Montréal honorent Enrico Macias

Tags: Canada
Comments
Le célèbre chanteur juif franco-algérois Enrico Macias a été nommé Citoyen d’Honneur de la Ville de Montréal par le Maire de Montréal Gérald Tremblay. De gauche à droite dans la photo: Gérald Tremblay, Amin Meleika, Consul général d’Égypte à Montréal, Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal, Joël Lion, Consul général d’Israël à Montréal, et Enrico Macias. [Photo: Edmond Silber]

Le Québec et la Ville de Montréal ont rendu un vibrant hommage au célèbre chanteur Juif franco-algérien Enrico Macias, qui a été l’invité d’honneur du Festival Séfarad de Montréal 2011, une manifestation culturelle organisée annuellement par la Communauté sépharade unifiée du Québec.

Au cours d’une Soirée hommage organisée par le Festival Séfarad pour souligner les 50 ans de carrière arti­stique de ce chanteur et musicien francophone exceptionnel, Raymond Bachand, Ministre des ­Finances du Québec, lui a remis la Médaille de l’Assemblée Nationale du Québec, la plus haute distinction honorifique décernée par le Gouvernement du Québec.

Cet événement, animé avec brio et beaucoup d’humour par Marc Kakon, président de la Communauté sépharade unifiée du Québec, et Sonia Benezra, a eu lieu dans la Salle de fêtes archicomble -600 personnes étaient présentes- de l’Hôtel Hyatt.

“Le Québec, qui vous admire beaucoup, tient ce soir à vous féliciter pour votre remarquable carrière arti­stisque et à vous remercier pour votre admirable engagement dans de nombreuses causes humanitaires. Votre inlassable combat pour la paix dans le monde est une généreuse leçon d’humanité. Votre optimisme débordant et votre sens de la fraternité sont un modèle pour tous les hommes et les femmes de bonne volonté”, a dit le Ministre Raymond Bachand.

Kathleen Weil, Ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec et Présidente d’honneur du Festival Séfarad de Montréal 2011, loua aussi les grandes qualités humanistes et le parcours artistique extraordinaire d’Enrico Macias.

Le gratin du monde musical québécois était présent ce soir-là pour lui rendre hommage: Grégory Charles, Robert Charle­bois, Mario Pelchat, qui interpréta magistralement pour l’occasion un grand tube d’Enrico Macias, Noël à Jérusalem, Roch Voisine, Marie-Élaine Thibert, qui interpréta brillamment un autre grand succès du populaire chanteur, Dis-moi ce qui ne va pas…

Accompagné par un Orchestre symphonique dirigé par un jeune Chef musical israélien très talentueux de 25 ans, Tom Cohen, Enrico Macias chanta devant un auditoire ravi ses plus grands succès. Une soirée musicale mémorable.

Deux jours avant, au cours d’une cérémonie qui a eu lieu dans le grand Hall d’entrée de la Ville de Montréal, le Maire de Montréal, Gérald Tremblay, souligna l’engagement d’Enrico Macias pour la promotion de la paix à travers le monde et lui décerna le prestigieux Titre de “Citoyen d’Honneur de la Ville de Montréal”. Seulement deux grands chanteurs francophones, Charles Aznavour et Adamo, ont eu le grand privilège de recevoir avant lui cette nomination honorifique. Enrico Macias, qui signa le Livre d’Or de la Ville de Montréal, reçut aussi des mains du Maire Gérald Tremblay un Certificat de reconnaissance et une sculpture, l’Homme de la paix.

Image fortement symbolique, aux côtés d’Enrico Macias et du Maire Gérald Tremblay se tenaient le Consul général d’Israël à Montréal, Joël Lion, le Consul d’Égypte à Montréal, Amin Meleika et, le Consul général de France à Montréal, Bruno Clerc.

“Quel plaisir d’accueillir à Mont­réal un homme qui non seulement a laissé son empreinte dans le monde de la musique, mais qui a également oeuvré afin de faire de notre planète un monde plus harmonieux. Les qualités d’Ambassadeur de la paix d’Enrico Macias sont inspirantes et se conjuguent parfaitement avec les valeurs de respect et d’ouverture qui sont souvent associées à Montréal et aux Montréalais issus des quelque 120 Communautés qui cohabitent harmonieusement dans notre Métropole. M. Macias, vous êtes ici chez vous. Vous êtes l’un des enfants que les Montréalais chérissent le plus. Vos chansons ont touché le coeur des Montréalais et des hommes et des femmes du monde entier. Ce que je retiens le plus, c’est que vous avez semé partout l’espoir d’un monde meilleur”, a dit le Maire Gérald Tremblay.

Fortement ému, Enrico Macias rendit un élogieux hommage à Mont­réal et à ses habitants.

“J’ai vu à Montréal ce qu’est réellement la fraternité. Et, quand je vois les Consuls d’Égypte, d’Israël et de France me protéger, ainsi que le Maire de Montréal, je ne veux pas seulement être Ambassadeur de l’O.N.U., je veux d’abord être Ambassadeur de Mont­réal. Votre magnifique et généreuse Ville oeuvre pour la paix dans le monde. J’en suis le témoin vivant… Ce que j’ai fait dans ma vie, ce n’est pas pour avoir des ­médailles ni des récompenses. Ma seule récompense, c’est le bonheur de chacun d’entre vous dans le monde entier”, déclara Enrico Macias.

Des élus de la Ville de Montréal, des leaders de la Communauté sépharade et de la Communauté juive, des personnalités publiques mont­réa­laises et des représentants de plu­sieurs médias ont assisté à cette cérémonie en l’honneur d’Enrico Macias.

Le chanteur interpréta a capella l’un de ses plus grands succès, Enfants de tous pays. Un hymne à la fraternité entre les hommes qui fut fredonné par l’assistance présente à cet hommage.

When he was in Montreal recently as the special guest of this year’s Festival Séfarad, renowned Franco-Algerian musician Enrico Macias was honoured by both the Quebec and the Montreal governments for his musical accomplishments and for his work on behalf of world peace.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.