Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Thursday, April 17, 2014

Member Login:

‘La Source de Vie’ du Rabbin Josy Eisenberg

Tags: Arts
Comments
Plus de 1000 personnes ont rendu récemment un vibrant hommage au Grand Rabbin Josy Eisenberg à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de sa populaire émission de Télévision “La Source de Vie”. Dans la photo, de gauche à droite: Rémy Pflimlin, Président du Groupe France Télévisions, le Grand Rabbin Josy Eisenberg, Marc Eisenberg, Président de l’Alliance Israélite Universelle, et le Rav Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France. [Photo: Erez Lichtfeld]

L’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.) vient de prendre une excellente initiative: la création d’une Fondation appelée “Les Amis de La Source de Vie” qui aura pour but de rendre accessible à tous le Fonds docu­mentaire constitué de plusieurs milliers d’émissions de ce Programme très populaire de la Télévision fran­çaise consacré au Judaïsme créé, réalisé et animé par le Grand Rabbin Josy Eisenberg.

“La Source de Vie” a célébré en 2012 ses 50 ans de diffusion, tous les dimanches matins, sur la principale Chaîne de la Télévision publique française, France 2.

“La Source de Vie” est l’une des plus anciennes émissions de la Télévision française. Pour des millions de téléspectateurs Juifs et non-Juifs, cette émission constitue un rendez-vous incontournable, un lien vivant avec une Tradition plusieurs fois millénaire.

En un demi-siècle, le Grand Rabbin Josy Eisenberg a reçu dans le cadre de son émission les figures les plus marquantes du Judaïsme français, israélien et de la Diaspora. Des universitaires renommés -André Néher, Charles Mopsik, Moshé Idel, Armand Abécassis…-, des penseurs réputés -Henri Atlan, Bernard-Henri Lévy, Daniel Sibony…-,  d’éminents Rabbins -Adin Steinsaltz, Joseph Sitruk, René-Samuel Sirat, Gilles Bernheim, Michel Guggenheim…-, sans oublier des personnalités d’exception: Emmanuel Levinas, Élie Wiesel, Yeshayahou Leibowitz, Maurice Clavel, David Ben Gourion (qui a traduit en hébreu toutes les oeuvres de Platon), Vladimir Jankélévitch, Albert Cohen dialoguant avec son ami Marcel Pagnol…

L’ensemble, qui représente des centaines d’heures de programmes -quelque 3000 émissions-, constitue un Patrimoine inouï, à la fois témoignage de notre siècle et mise à la portée de tout un chacun du Patrimoine juif immémoriel.

En 2010, les Éditions Albin Michel ont entrepris de rassembler ce trésor culturel et spirituel sous la forme de volumes thématiques.

Josy Eisenberg est né en 1933 à Strasbourg d’un père et d’une mère d’origine polonaise.

Le Fonds documentaire de l’émission “La Source de Vie” que vient de créer l’Alliance Israélite Universelle permettra à ses utilisateurs de “fabriquer, à partir des nombreuses émissions de ce remarquable Programme de Télévision, des outils pédagogiques pour l’enseignement du Judaïsme dans le milieu scolaire”.

La création de ce Fonds documentaire est une très bonne nouvelle pour les Canadiens désireux de découvrir la richesse de cette émission de Télévision, qui n’a jamais été diffusée au Canada.

Le fils du Grand Rabbin Josy Eisenberg, Marc Eisenberg, est depuis 2011 le nouveau Président de l’Alliance Israélite Universelle.

Plus de 1000 personnes, réunies au Théâtre Marigny de Paris, ont rendu dernièrement un vibrant hommage à la carrière et à l’oeuvre du Grand Rabbin Josy Eisenberg à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de son émission “La Source de Vie”.

De nombreuses personnalités politiques, religieuses, communautaires, des mondes du spectacle, de la culture et de la littérature ont assisté à cet hommage au Grand Rabbin Josy Eisenberg.

Cette Soirée, ponctuée d’humour et chargée d’émotion, fut l’occasion de retracer les 50 années d’émissions de “La Source de Vie” par le biais d’un magnifique Film-Rétrospective réalisé par Joël Abécassis. Le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, et Monseigneur Bernard Nicolas Aubertin, Archevêque de Tours, qui représentait le Cardinal-Archevêque de Paris, André XXIII, ont salué l’importance de l’oeuvre du Grand Rabbin Josy Eisenberg aux chapitres de la connaissance, de la transmission et du dialogue interreligieux. Venu tout spécialement d’Israël, le Rabbin Adin Steinsaltz, célèbre pour son oeuvre monumentale de traduction du Talmud, a enchanté et surpris l’assistance en maniant ironie et humour lors de son intervention très remarquée. La cinéaste et productrice Danièle Thompson, fille du célèbre réalisateur feu Gérard Oury, a également témoigné de son amitié au Grand Rabbin Josy Eisenberg, rappelant, après la projection de plusieurs séquences du film culte “Rabbi Jacob” -Josy Eisenberg a participé à l’écriture du scénario de cette comédie très hilarante-, un autre de ses talents: l’humour.

En 2009, le Grand Rabbin Josy Eisenberg accorda une entrevue au Canadian Jewish News à l’occasion de la parution du Ier volume de la Collection que les Éditions Albin Michel ont consacrée à son émission “La Source de Vie”. Au cours de cet entretien, ce fin connaisseur de l’Histoire et des Traditions juives -il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages consacrés au Judaïsme et à l’Histoire du peuple juif- nous livra ses vues et réflexions sur le Judaïsme du XXIème siècle.

“Aujourd’hui, le Judaïsme n’est plus considéré comme une religion mais comme une réalité sociologique. C’est là où réside le danger. Les Juifs étaient jadis un peuple théophore -ayant un lien direct avec Dieu. Ils avaient une Identité religieuse. Aujourd’hui, une partie du peuple juif s’est laïcisée, refuse le concept d’Élection mais s’accroche à sa Judéité par fidélité à la Mémoire de la Shoah en transformant celle-ci en une sorte d’humanisme d’inspiration biblique. La laïcité juive est aussi un véritable danger parce qu’elle ne peut pas se transmettre aisément. Autant le Judaïsme religieux peut se transmettre de père en fils parce qu’il a des Traditions, des textes millénaires… autant une Identité qui repose uniquement sur la Mémoire du passé ne peut pas prétendre à se perpétuer. Cette nouvelle forme de religiosité qu’est devenue la Mémoire de la Shoah constitue à la fois le dernier mode de relation qu’ont certains Juifs assimilés avec le Judaïsme et un facteur de totale déjudaïsation car celui-ci transforme le Judaïsme non pas en une Association d’anciens combattants mais en une Association d’anciens combattus. En France, le côté victimaire est très important. Il y a beaucoup de Juifs qui ne se considèrent Juifs uniquement parce qu’ils veulent rester fidèles à la Mémoire de la Shoah. Un philosophe français, Richard Marienstras, a expliqué, sur un ton sarcastique, pourquoi tant de Juifs assimilés soutiennent l’État d’Israël alors qu’ils se sentent d’abord citoyens français. Pour Richard Marienstras, c’est comme quelqu’un dont le père a une boutique qui vient de brûler. La municipalité veut construire un parking sur le lieu où était localisée cette boutique. Le fils s’oppose fougueusement à ce qu’un parking soit édifié. Il veut qu’on conserve la boutique de son père. Il va donc donner de l’argent pour qu’on la reconstruise!”

 

The Alliance Israélite Universelle  has created a foundation that will enable viewers to watch past programs of La Source de Vie, a longtime French TV show in which Rabbi Josy Eisenberg interviews personalities from many fields.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.