Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, September 17, 2014

Member Login:

La Yéchiva Yavné honore Moïse Amselem

Tags: Campus
Comments
Moïse Amselem, Président de la Fédération Sépharade Canadienne, a été honoré au cours du Gala de l’Académie Yéchiva Yavné. De gauche à droite: le Rabbin Éli Mansour, Gladys Amselem, Moïse Amselem, Laurent Amram, Président fondateur de l’Académie Yéchiva Yavné, et Saadia Elhadad, Président fondateur de l’Académie Yéchiva Yavné. [Photo: Roland Harari]

La Fédération Sépharade Canadienne octroiera une Bourse aca­dé­mique annuelle d’un montant de 10000$ à un étudiant Canadien méritant de condition modeste pour qu’il poursuive des Études supérieures durant une année à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Cette nouvelle Bourse a été instituée en concertation avec les Instances diri­geantes de cette prestigieuse Institution universitaire israélienne.

C’est ce qu’a officiellement annoncé le Président de la Fédération Sépharade Cana­dienne, Moïse Amselem, au cours du 21ème Gala de l’Académie Yéchiva Yavné, dont il a été le Président d’honneur.

Les modalités d’octroi de cette Bourse universitaire ont été fixées au cours d’une rencontre de travail que Moïse Amselem a eue récemment avec Yossi Dar, représentant de l’Université Hébraïque de Jérusalem, et Simon Bensimon, nou­veau Directeur général de la Section Québec des Amis Canadiens de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

Les dirigeants de l’Académie Yéchiva Yavné ont honoré Moïse Amselem pour son remarquable engagement communautaire et son appui généreux à d’importants Projets éducatifs et sociaux en Israël et dans notre Communauté.

Ancien président de la Communauté sépharade du Québec et de la Campagne sépharade de l’Appel Juif Unifié de la FÉDÉRATION CJA de Montréal et actuel Président de la Fédération Sépharade Canadienne, Moïse Amselem est un leader communautaire très dévoué et un phi­lan­thrope généreux qui a toujours sou­tenu avec entrain des Projets sociaux et éducatifs destinés aux familles les plus démunies de notre Communauté et des villes de déve­loppement du Sud d’Israël.

“Ce Gala nous procure une occasion unique d’honorer Monsieur Moïse Amselem et de nous permettre de lui exprimer de vive voix notre admiration, nos remerciements les plus chaleureux et notre profonde gratitude pour sa contribution et ses accomplissements remarquables non seulement au sein de notre Communauté mais également à l’égard de l’Aca­démie Yéchiva Yavné”, a déclaré lors de son allocution Laurent Amram, Président de l’Académie Yéchiva Yavné.

Une figure rabbinique de premier plan du monde sépharade, le Rabbin Éli Mansour, leader spirituel de la Congrégation Beth Yaacov de Brooklyn, à New York, a été l’un des invités d’honneur de ce Gala.

Au cours de son intervention très remarquée, le Rabbin Éli Mansour, insista sur l’importance impérative de soutenir des oeuvres éducatives qui s’escriment à transmettre aux jeunes générations juives les valeurs de la Torah.

“Depuis sa fondation il y a une vigtaine d’années, l’Académie Yéchiva Yavné a accompli un travail éducatif extraordinaire. Cette Institution contribue à perpétuer des traditions to­ra­niques qui sont les seules garantes de la pérennité du peuple juif et de sa culture plusieurs fois millénaire, dit-il. Il est du devoir de chaque Juif d’appuyer indéfectiblement des oeuvres éducatives aussi importantes que celle que l’Académie Yéchiva Yavné s’évertue à bâtir depuis plus de deux décennies.”

Joël Lion, Consul général d’Israël à Montréal, pour le Québec et pour les Provinces Maritimes, fut aussi l’invité d’honneur de ce Gala.

Le Représentant officiel de l’État d’Israël loua “le travail éducatif admirable” réalisé par les Institutions académiques juives qui à l’instar de l’Académie Yéchiva Yavné “perpétuent et transmettent à nos jeunes les valeurs morales et religieuses qui constituent le socle de l’Identité du peuple juif”.

Dans son allocution, Moïse Amselem souligna le “rôle capital et central” que l’Éducation occupe dans la vie familiale juive.

“L’Éducation de nos enfants représente le défi le plus important dans la vie de chacune de nos familles au sein d’Am Israël. Cette problématique est au centre de nos responsabilités vis-à-vis de nos enfants. Il faut donner à ceux-ci, sans exception, la possibilité de s’épanouir dans un milieu scolaire juif qui va leur permettre non seulement d’acquérir une Éducation séculaire de qualité, qui leur ouvrira les portes du Cégep et ensuite de l’Université, mais il faut surtout également leur donner la possibilité de renforcer leur Identité juive et sépharade en les initiant à nos riches Traditions, particulièrement dans le domaine du Talmud et de la Liturgie. Il faut éveiller en eux et renforcer sans cesse le lien indéfectible qui nous unit à Médinat Israël. En agissant ainsi, les parents de ces enfants accomplissent une importante Mitzva. C’est sûr que les sacrifices accomplis par la plupart des familles sont nombreux, que parfois elles ont du mal à joindre les deux bouts et qu’elles se privent de beaucoup de choses. Mais quelle sa­tisfaction en bout de ligne de voir ces enfants progresser et devenir des hommes et des femmes de bien, des êtres qui contribuent à la pérennité du peuple juif, à la continuité de nos riches Traditions et à l’avancement de la société dans laquelle ils vivent”, a dit Moïse Amselem.

Le Président de la Fédération Sépharade Canadienne rendit un élogieux hommmage aux dirigeants et aux enseignants de l’Académie Yé­chiva Yavné.

“Depuis sa création, l’Académie Yéchiva Yavné s’est investie pleinement dans une Mission éducative exem­plaire et d’une très grande qualité. Cette Institution scolaire sépharade, on ne le dira jamais assez, repose sur un labeur exceptionnel et l’abnégation de ses fondateurs, de ses éducateurs, de ses administrateurs et, bien sûr, de ses supporters, tous inspirés par un homme de foi qui mérite notre respect et notre admiration, mon Frère Saadia Elhadad, fondateur de l’Académie Yéchiva Yavné. Yavné est une École dont la continuité, je n’ai pas peur du mot, tient du Ness, c’est-à-dire du Miracle, et je ne suis pas le seul à le croire.”

La Famille Paperman fut aussi hono­rée au cours de ce Gala pour son soutien constant et sa grande générosité à l’endroit de l’Académie Yéchiva Yavné.

 

At the recent Académie Yéchiva Yavné gala, the Fédération Sépharade Canadienne announced a new $10,000 scholarship for a Canadian student to study for a year at the Hebrew University of Jerusalem.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.