Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, July 23, 2014

Member Login:

Un nouveau Laboratoire de Sciences à Maïmonide

Tags: Jewish learning
Comments
La Dr Joëlle Hazan et son époux, Isaac Mimran, lors de l’inauguration du nouveau Laboratoire de Sciences du Campus Parkhaven de l’École Maïmonide qui a été dédié à cette Pédiatre montréalaise. [Photo: Edmond Silber]

Le Campus de l’École Maïmonide de Côte Saint-Luc vient de se doter d’un Laboratoire de Sciences dernier cri équipé avec une panoplie d’outils scientifiques et technologiques sophistiqués. Ce Laboratoire a été dédié à la Dr Joëlle Hazan, Pédiatre, dont les trois enfants sont des Diplômés de l’École Maïmonide.

“Avoir un Laboratoire très moderne, respectant les nouvelles normes ayant trait aux Sciences, à la Technologie et à la Robotique édictées par le Ministère de l’Éducation du Québec, ce n’est pas luxe mais une nécessité impérative. L’École Maïmonide a toujours tablé sur l’excellence académique. Nos Programmes de Mathématiques et de Sciences enrichis permettent à nos élèves d’acquérir des bases très solides dans ces deux disciplines académiques fondamentales. Ce nouveau Laboratoire, doté d’un matériel neuf et à la fine pointe scientifique, contribuera indéniablement à renforcer la Mission éducative de l’École Maïmonide: continuer à prodiguer un enseignement de grande qualité”, explique en entrevue Lucienne Azoulay, Directrice générale de l’École Maïmonide et Directrice du Campus Jacob Safra de l’École Maïmonide de Ville Saint-Laurent.

La Direction de l’École Maïmonide encourage les élèves filles fréquentant cette Institution éducative sépharade francophone à poursuivre des Études supérieures dans des domaines scientifiques. 

“De plus en plus de nos élèves filles optent pour les Sciences à la fin de leurs Études secondaires. La majorité d’entre elles excellent dans les matières scientifiques. Un bon nombre de Diplômées de l’École Maïmonide ­exercent aujourd’hui des métiers scientifiques: Ingénieures, Informaticiennes, Médecins, Pharmaciennes…C’est un signe très en­cou­ra­geant”, constate Judith Elfassy, Directrice du Campus Parkhaven de l’École Maïmonide de Côte Saint-Luc.

“L’École Maïmonide revient de très loin”, rappelle Vanessa Fhima, Présidente de cette Institution scolaire sépharade.

Après des années ardues, marquées par une situation financière critique et une baisse sensible de ses effectifs scolaires, l’École Maïmonide est désormais entrée dans “une ère de renouveau très prometteuse”: le déficit budgétaire a été entièrement résorbé; depuis quatre ans, l’École connaît un accroissement signi­ficatif du nombre d’élèves; la Direction des deux Campus -Parkhaven de Côte Saint-Luc et Jacob Safra de Ville Saint-Laurent- a été unifiée; les Programmes pédagogiques offerts dans ces deux entités scolaires ont été harmonisés…

“Notre priorité pour le futur sera de maintenir le déficit zéro. L’École Maïmonide a redressé sa situation financière grâce l’implication très active d’un leader communautaire Sépharade très dévoué, Salomon Oziel, ancien Président de la Communauté sépharade unifiée du Québec, qui est en train d’accomplir un travail remarquable à la tête de la Fondation de l’École, dont il assume la Présidence. Les fonds importants recueillis ces trois dernières années par la Fondation de l’École Maïmonide ont permis de mettre en branle de nouveaux Projets aca­dé­miques d’envergure et innovateurs”, précise Vanessa Fhima.

Parmi ces nouveaux Projets: l’acquisition de nouveaux ordinateurs et logiciels; doter toutes les classes de Smart Boards -Tableaux interactifs-;  le réaménagement de la Cour de l’École, qui a été entièrement refaite; l’ouverture à la prochaine rentrée scolaire d’une nouvelle Classe de Maternelle -l’École aura alors deux Classes de Maternelle…

Au cours des prochaines années, pour pérenniser son Modèle éducatif et continuer à dispenser une Éducation de qualité, l’École Maïmonide devra relever de “nouveaux défis très stimulants”, souligne Geneviève Busbib, Présidente sortante de l’École Maïmonide.

“Dans une phase de croissance, comme celle que connaît aujourd’hui l’École Maïmonide, on est confrontés à d’autres types de défis. Un grand objectif a déjà été atteint: la restructuration, qui avait pour but d’unifier la Direction des deux Campus de l’École et d’harmoniser les Programmes pédagogiques dispensés respectivement dans ces Établissements scolaires. Lucienne Azoulay a relevé avec un grand professionnalisme ce défi de taille.”

Lucienne Azoulay se réjouit que l’École Maïmonide soit enfin aujourd’hui “une grande famille unie et très solidaire”.

“On a souvent perçu l’École Maïmonide comme une Institution scolaire bicéphale constituée de deux entités académiques distinctes: le Campus Jacob Safra de Ville Saint-Laurent et le Campus Parkhaven de Côte Saint-Luc. Au fil des années, cette perception fausse mais tenace a causé beaucoup de tort à l’École, dit-elle. On nous a souvent reproché, très injustement, de favoriser le dé­ve­loppe­ment du Campus de l’École Maïmonide de Ville Saint-Laurent au détriment de celui de Côte Saint-Luc. Les Projets de rénovation majeurs entrepris ces dernières années dans le Campus Parkhaven de Côte Saint-Luc infirment catégoriquement cette allégation non fondée. Désormais, il n’y a plus qu’une seule École Maïmonide. L’uniformisation des deux Campus s’est opérée à tous les niveaux: pédagogique; matériel scolaire et didactique; évaluation dans les classes; activités parascolaires… La restructuration amorcée il y a deux ans a favorisé le rapprochement des élèves des deux Campus, qui dans le passé avaient rarement la possibilité de se rencontrer. Aujourd’hui, ces élèves participent régulièrement à des Programmes et des Activités parascolaires conjoints.”

À l’École Maïmonide, le “travail en collégialité” est désormais de mise. De nombreux parents d’élèves s’impliquent avec beaucoup d’entrain dans les différents Comités de l’École, constate Vanessa Fhima.

“L’implication de ces parents très motivés est un très grand atout pour notre École. Nous sommes à l’écoute de ces parents. Nous travaillons très étroitement avec eux.”

L’École Maïmonide a-t-elle les ressources pédago­giques nécessaires pour prodiguer une aide académique aux élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage?

“Oui, répond Lucienne Azoulay. Nous pouvons compter sur les services d’aide dispensés par des pédagogues spécialisés, des orthopédagogues et des orthophonistes. La Philosophie éducative prônée par l’École Maïmonide a toujours été inclusive et non exclusionniste: chaque enfant a droit à sa réussite scolaire. Chaque enfant a un potentiel aca­dé­mique. Nous devons aider chacun de nos élèves à développer son potentiel.”

L’École Maïmonide perpétue avec brio l’hé­ri­tage culturel, cultuel et li­tur­gique sépharade, rappelle Judith Elfassy.

“La Tradition sépharade occupe une place très importante dans les Programmes de Judaïsme offerts par l’École. Jaime Benabou, Directeur des Études juives, et Daniel Lasry, Professeur de Liturgie sépharade, accomplissent un travail pédagogique exceptionnel au chapitre de la transmission du riche Patrimoine religieux et musical sépharade. À l’École Maïmonide, la pérennité du Séphardisme est une grande priorité.”

L’École Maïmonide, qui est affi­liée au Réseau des Écoles de l’Alliance Israélite Universelle, compte aujourd’hui 320 élèves dans son Campus de Ville Saint-Laurent et 360 élèves dans son Campus de Côte Saint-Luc. Ses Centres de la Petite Enfance -C.P.E.- accueillent 60 élèves dans le Campus de Ville Saint-Laurent et 80 élèves dans le Campus de Côte Saint-Luc.

A new, state-of- the-art science lab has been opened at École Maïmonide’s Parkhaven campus as part of the school’s recent renovations.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.