Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Thursday, October 2, 2014

Member Login:

Le Chef du PQ invité à l’École Solomon Schechter

Tags: News Montreal School
Comments
Le Chef intérimaire du Parti Québécois, Stéphane Bédard (au centre de la photo), en compagnie de six élèves finissants de l’Académie Solomon Schechter. Derrière, de gauche à droite: Steven Erdelyi, nouveau Directeur de l’Académie Solomon Schechter, la Professeure Hélène Carrière, le Dr Shimshon Hamerman, ancien Directeur de cette Institution scolaire, la Professeure Christiane Chevrette et Josiane Herman, Directrice du Département de français. Vienna Blum-Solomon Schechter Photo

“Pourquoi avez-vous décidé de devenir politicien?”, “Comment fait-on pour conserver une Démocratie?”, “Pourquoi tenez-vous absolument à ce que le Québec devienne un pays?”, “De quelle façon l’adoption d’une Charte des valeurs québécoises pourrait avantager le Québec?”, “Si le Québec se sépare un jour du Canada, comment fera-t-il pour rembourser sa dette au sein de la Confédération canadienne?”, “Si le Québec devient un pays, quelle monnaie utilisera-t-il?”, “Si la Charte des valeurs québécoises avait été adoptée, l’Hôpital Général Juif de Montréal aurait-il été contraint de changer son nom?”…

Stéphane Bédard, Chef parlementaire intérimaire du Parti Québécois, a affablement répondu aux nombreuses questions que lui ont posées les élèves de 6ème année de l’Académie Solomon Schechter.

70 finissants du Cycle d’Études Primaires de cette Institution scolaire juive montréalaise étaient présents à cette rencontre avec le Député Péquiste de la Circonscription de Chicoutimi et ancien Président du Conseil du Trésor du Québec, qui a eu lieu dans la petite Synagogue jouxtant l’Académie Solomon Schechter.

Les deux Professeures de français de ces élèves de 6ème année, Christiane Chevrette et Hélène Carrière -cette dernière est une amie d’enfance de Stéphane Bédard-, ont été les initiatrices de cette rencontre, qui avait pour finalité de familiariser les finissants de l’Académie Solomon Schechter aux rouages de fonctionnement du Système politique québécois.

Il y a quelques mois, alors que le controversé débat sur la Charte des valeurs québécoises proposée par le Gouvernement de Pauline Marois battait son plein, les élèves de 6ème année de l’Académie Solomon Schechter ont écrit, en français, des textes d’opinion sur des questions inhérentes à ce débat: la laïcité au Québec; l’interdiction du port de signes religieux ostensibles dans l’espace public; la place de la religion dans une société démocratique; les possibles répercussions sociales de l’implémentation d’une Charte des valeurs québécoises…

Ces textes d’opinion ont été envoyés à Bernard Drainville, qui assumait alors la fonction de Ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne dans le Gouvernement de Pauline Marois. 

Avant de répondre aux questions des élèves, Stéphane Bédard, un avocat de formation qui a le sens de la pédagogie lorsqu’il s’adresse à un auditoire constitué de jeunes, expliqua le rôle que joue un Député dans un régime parlementaire;  ce qu’est une Démocratie et ce qui distingue celle-ci d’une Dictature; les principales caractéristiques du Système parlementaire québécois, hérité de la Grande-Bretagne; comment les Lois sont adoptées par le Parlement du Québec …

Quand une élève lui demanda pourquoi il souhaitait ardemment que le Québec devienne un pays indépendant, Stéphane Bédard, pris un peu de court par cette question, répondit sans détours:
“Ça, c’est une question très politique. Je ne voulais pas aborder cette question aujourd’hui parce que ce sont vos idées qui comptent. Mais, moi aussi j’ai mes raisons pour souhaiter que le Québec soit un jour un pays souverain. D’après plusieurs Études, un Québec indépendant serait le 26ème pays le plus riche du monde. Par ailleurs, j’aime mieux qu’on soit capable de voter toutes nos Lois au Québec sans que nous soyons obligés d’aller à Ottawa. Mais le plus important, c’est que vous ayez vos propres convictions. Informez-vous sur Internet, auprès de vos parents, de vos amis… Forgez-vous votre propre opinion sur cette importante question. C’est quoi le meilleur avenir pour le Québec? Peu importe de quel côté on est, le plus important, c’est de travailler pour le Québec.”

À la fin de son allocution, Stéphane Bédard encouragea les élèves de l’Académie Solomon Schechter à “faire de la politique”.

“Il y a plusieurs façons pour un jeune de faire de la politique. Être Président de sa Classe, s’impliquer activement dans sa Communauté, adhérer à un Groupe environnemental… c’est une manière aussi de faire la politique, en défendant vos convictions d’une autre façon.”

Le Dr Shimshon Hamerman, qui a été le Directeur général de l’Académie Solomon Schechter pendant 33 ans -il vient de prendre sa retraite-, son successeur dans cette fonction, Steven Erdelyi, et Josiane Herman, Directrice du Département de français de l’Académie Solomon Schechter, ont assisté à cette rencontre avec Stéphane Bédard.

Des leaders d’autres Partis politiques seront invités à l’Académie Solomon Schechter au cours de la prochaine année scolaire

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.