Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, September 17, 2014

Member Login:

Aznavour, Israël et le Génocide arménien

Tags: Arts Israel
Comments
Charles Aznavour

Icône de la chanson francophone et Artiste de renommée mondiale, Charles Aznavour, 89 ans, a donné récemment un Concert  mémorable à guichets fermés en Israël.

10 000 fans inconditionnels israéliens de ce Chanteur inégalable, qui mène depuis 65 ans une carrière artistique fulgurante -il a vendu plus de 100 millions de disques-, ont rempli la Nokia Arena de Tel-Aviv pour assister à ce grand événement musical.

Charles Aznavour chanta plusieurs chansons en duo avec la très célèbre Chanteuse israélienne, Noa.

Parmi les invités de marque présents à ce Concert, un ami de longue date du célèbre Chanteur franco-arménien, Shimon Péres, Président de l’État d’Israël.

Récipiendaire en 2011 du prestigieux Prix Scopus, qui lui a été décerné par l’Université Hébraïque de Jérusalem pour sa contribution à l’avance­ment de la Paix entre Israël et les Palestiniens, Charles Aznavour a été l’hôte de marque d’un  déjeuner que Shimon Péres a offert en son honneur au Beith Hanassi, la Résidence présidentielle de l’État d’Israël. 179 personnalités israéliennes et françaises furent conviées à ce dé­jeu­ner -179, chiffre très symbolique représentant l’âge cumulatif de Shimon Péres -90 ans- et de Charles Aznavour -89 ans-.

Lors d’une conférence de presse qu’il a donnée à Tel-Aviv, Charles Aznavour, qui est né à Paris dans une famille Arménienne,  s’est dit “chagriné” que l’État d’Israël n’ait pas encore “reconnu officiellement” le Génocide des Arméniens perpétré par les Turcs au début du XXème siècle.

En 2010, au cours d’une entrevue qu’il a accordée au Canadian Jewish News à Montréal à l’occasion de la publication de ses Mémoires, intitulés À Voix basse (Éditions Don Quichotte), l’illustre chanteur nous avait aussi fait part de sa “profonde déception” qu’Israël n’ait pas encore reconnu publique­ment l’abomi­nable Génocide, perpétré par les Turcs en 1915, qui décima le peuple arménien.  Cependant, cette non-reconnaissance par l’État juif de la tragédie arménienne ne l’offusque pas outre mesure, ajouta-t-il -entrevue publiée dans l’édition du Canadian Jewish News du 31 mars 2010.

“Que l’État d’Israël ne reconnaisse pas le Génocide arménien, c’est une chose, mais les Juifs eux ont reconnu depuis longtemps cette tragédie ineffable. Ça, c’est important de le rappeler. J’ai un petit-fils, qui s’appelle Jacob, dont le père est Juif. Lors du tremblement de terre en Arménie, le Rabbin de la Communauté juive de Fresno, en Californie, dont Jacob est membre, fut le premier leader religieux en Amérique à lancer appel pour aider les Arméniens. Les Juifs comprennent bien la tragédie qui a meurtri le peuple arménien parce qu’ils ont été aussi victimes d’un effroyable Génocide. Je me demande souvent si ce n’est pas la sinistre indifférence du monde face au Génocide des Arméniens, commis par la Turquie, qui a encouragé Hitler à exter­miner les Juifs deux décennies plus tard? En 1940, Hitler prononça une phrase terrible, rapportée dans un livre: “Qui s’est préoccupé du Génocide des Arméniens?””, nous avait confié Charles Aznavour.

Conscient que la solide Alliance stratégique qu’Israël et la Turquie ont forgée depuis 1949 empêche les Israéliens de se prononcer clairement sur cette délicate question, Charles Aznavour n’a jamais voulu aborder celle-ci avec le président d’Israël, Shimon Péres.

“J’ai séjourné et chanté de nombreuses fois en Israël. Je connais très bien personnellement son Président actuel, Shimon Péres. Je ne lui demanderai pas qu’Israël reconnaisse le Génocide arménien parce que je n’aime pas gêner mes interlocuteurs. Faire une telle requête, ce serait le gêner. Que voulez-vous que Shimon Péres me dise? Il invoquera des excuses. Or, ces excuses, je les connais, je viens de vous les donner. Je n’ai jamais insisté pour qu’on reconnaisse le Génocide des Arméniens, mais je fais comprendre là où je vais que je serais très heureux que cette reconnaissance ait lieu, pas seulement pour les Arméniens, mais aussi pour les Turcs.”

Charles Aznavour sera de retour en Israël le 15 mars prochain pour donner un nouveau Concert, très attendu, à la Nokia Arena de Tel-Aviv.

 

When renowned Franco-Armenian singer Charles Aznavour recently gave a sold-out concert at the Nokia Arena in Tel Aviv, he was honoured by Israeli President Shimon Peres with a luncheon at the president’s residence. Aznavour will perform again at the same arena March 15.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.