Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Saturday, August 30, 2014

Member Login:

Un Gad Elmaleh très Anglo séduit Montréal

Tags: Arts
Comments
Gad Elmaleh et Jerry Seinfeld

Gad Elmaleh a réussi son grand pari montréalais: présenter un sketch en anglais dans le cadre de Just for Laughs -le pendant anglophone du Festival Juste pour Rire.

Le 25 juillet dernier, cet humoriste hors pair a relevé avec beaucoup de brio ce challenge sur la scène du Théâtre Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal en jouant pour la première fois de sa carrière arti­stique un sketch de 10 minutes entièrement en anglais lors d’un grand Gala de Just for Laughs animé par son ami Eddie Izzard, grande vedette de l’humour britannique. Ce soir-là, dans un Théâtre Wilfrid-Pelletier archi­comble, Gad Elmaleh a eu droit à une longue standing ovation. Mission accomplie: il a grandement séduit le public anglophone montréalais pré­sent à ce Gala d’humour.

Gad Elmaleh a fait dernièrement une entrée remarquée sur la scène humoristique américaine. Une grande icône de l’humour américain, la grande star du rire Jerry Seinfeld, l’a invité à sa très populaire Web Émission, Comedians in Cars Getting Coffee -www.comediansincarsgettingcoffee.com/gad-elmaleh-no-lipsticks-for-nuns-. Depuis près d’un an, Jerry Seinfeld balade en voiture à travers New York des grands humoristes et comédiens américains: Carl Reiner, Mel Brooks, Alec Baldwin, Ricky Gervais, Don Rickles, David Letterman, Chris Rock…

Dans une Citroën 2VC de 1950, Gad Elmaleh et Jerry Seinfeld ont sillonné des artères exotiques de New York, s’arrêtant pour manger des frites, un pain baguette et prendre un café. Au gré des humeurs de la voiture, les deux comédiens, qui sont des observateurs avertis de la vie quotidienne, ont discuté de tout et de rien…

Les deux humoristes se sont connus en 2007, quand Gad Elmaleh doubla en français la voix de Jerry Seinfeld dans le film d’animation Bee Movie.

“J’étais assez flatté que Jerry Seinfeld m’invite à son Web Show. Non seulement parce qu’il s’agit de rencontres de grands humo­ristes, mais surtout parce que je suis le seul comédien “non-Américain” à avoir participé à cette Web Émission. Il y a une magie entre les humoristes, qui n’opère pas dans les autres domaines artistiques. Cette volonté de disséquer, d’analyser et de partager ensemble nos observations sur la vie. Jerry me fait rire et je le fais rire. Je crois que c’est ce qui ressort de cet épisode de Comedians in Cars Getting Coffee. Et s’il est aussi fan de moi que moi je le suis de lui… Je dois être son idole!”, nous a confié Gad Elmaleh en entrevue.

Gad Elmaleh, qui se débrouille fort bien dans la langue de Shakespeare, envisage-t-il sérieusement d’entamer une deuxième carrière artistique, en anglais, aux États-Unis et dans d’autres pays anglo-saxons?

“En tous cas, si je me fais connaître aux États-Unis, je le devrais à Jerry Seinfeld, qui m’a présenté au public américain, rappelle-t-il. Il m’a toujours encouragé dans ce sens. Par ailleurs, depuis que j’ai vécu au Canada, j’ai gardé une “oreille” et un goût pour les humoristes anglo-saxons. Je dirais même qu’il ne s’agit pas uniquement de langue mais de “language” des humoristes. En effet, même des grands comiques québécois que j’admire beaucoup sont issus de cette École du Stand Up nord-américain. En tous cas, j’aime beaucoup l’idée de repartir de zéro en jouant en anglais. C’est un challenge très enrichissant pour moi.”

Gad Elmaleh sera en Tournée aux États-Unis cet automne. Il y présentera une série de spectacles en fran­çais et en anglais. Il clôturera sa Tournée nord-américaine au Théâtre St-Denis de Montréal, où il présentera, les 10, 11 et 12 octobre, son nouveau One Man Show, “Sans Tambour”.

Un One Man Show ultra-hilarant qui a fait un tabac en France et lui a valu des critiques de presse dithyrambiques.

“Jamais enfin on n’aura autant ri en France depuis Jean Poiret et Michel Serrault. Gad Elmaleh est un génie comique. Et la preuve vivante du génie français”, a écrit le Critique théâtral et des Arts de la scène du magazine Le Point, Albert Sebag (Édition du Point du 27 juin 2013).

Gad Elmaleh est toujours ravi quand il revient à Montréal car c’est la ville où il a débuté sa carrière arti­stique. Montréal et le Québec ont été une étape très importante dans sa vie. Il y a vécu les années charnières de sa jeunesse-16 à 20 ans.

“La première fois que je suis monté sur une scène, c’était dans le cadre la Quinzaine Sépharade de Montréal. C’est un moment capital de ma vie que je n’oublierai jamais. J’entretiens une relation magnifique et très particulière avec le public montréalais. Montréal est la ville où tout a commencé pour moi. C’est toujours émouvant pour moi de revenir dans cette ville que j’aime beaucoup.”

 

In an interview, comedian Gad Elmaleh talks about his recent and  upcoming perfomances, some of which are now in English.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.