Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Wednesday, November 26, 2014

Member Login:

Un Centre d’Étude international dédié à Maïmonide

Tags: News Israel
Comments
Le Rabbin Yamin Levy avec des jeunes de Tibériade à l'entrée du Bâtiment abritant le Maimonides Heritage Center.

“La Voix de la modération de Maïmonide -le Rambam- doit, plus que jamais, être entendue par tout le peuple juif. Cette Voix regorgeant de sagesse nous exhorte à vivre pleinement notre Judéité en nous montrant tolérant à l’égard d’Autrui, même s’il n’est pas Juif, et en ne rejetant pas des dimensions du monde moderne dans lequel nous vivons. Pour le Rambam, l’étude de la Torah et la pratique d’une profession ne sont pas deux notions antinomiques mais, au contraire, complémentaires. Ce grand génie du Judaïsme nous encourage à étudier les Textes sacrés de la Torah, mais aussi la Philosophie, les Sciences, l’Histoire… Pour le Rambam, on peut parfaitement être un Talmid Cha-cham tout en exerçant le métier de médecin, de pharmacien, d’ingé-nieur… Il n’y voyait là aucune contradiction. La Voix du Rambam nous mène vers le Sentier d’Or, l’unique chemin existentiel qui donne un sens et une orientation à la vie d’un Juif.”

Spécialiste reconnu de l’oeuvre multidisciplinaire de Maïmonide, à laquelle il a consacré plusieurs livres et Études très remarqués, le Rabbin Yamin Levy, qui est originaire de Mont-réal, s’est lancé au début de l’an 2000 dans un Projet très ambitieux que ses proches qualifièrent alors d’“aventure folle et irréalisable”: bâtir à Tibériade, ville où le Rambam est enterré, un Centre dédié à l’Héritage spirituel et éducatif légué par cet illustre Maître de la Torah.

“À la fin des années 90, lors d’un voyage en Israël, je suis allé avec des amis à Tibériade pour visiter la Tombe du Rambam. Nous avons été horrifiés par le spectacle désolant qui s’étalait devant nos yeux ahuris. Des ordures et des déchets, à l’odeur nau-séa-bonde, pullulaient partout. C’était horrible à voir! Les abords du Tombeau du Maître le plus érudit et le plus vénéré du Judaïsme étaient devenus un vraie poubelle, où les gens jetaient des détritus. Des bouteilles de bière et d’alcool, des couches de bébés décomposées, des ordures, des vieux frigidaires oxydés, des matelas déchiquetés… jonchaient le sol. Les industries de la ville déversaient aussi leurs déchets. La Sépulture du Rambam était méconnaissable”, raconte en entrevue le Rabbin Yamin Levy.

Dès son retour à New York, ce dynamique Rabbin et universitaire, ancien Directeur du Programme -d’Études sépharades de la Yéchiva University de New York et actuel leader spirituel de la Communauté sépharade de Long Island, se fixa une Mission de taille: nettoyer et embellir le site où se trouve la Tombe de Maïmonide, bâtir à côté de ce Sépulcre un Centre d’Étude international sur la pensée et l’œuvre de cet éminent penseur et aider matériellement les familles les plus nécessiteuses de Tibériade, une ville frappée de plein fouet par la récession éco-no-mique.

De cette remarquable initiative est né le Projet The Maimonides Heritage Center.

Le Rabbin Yamin Levy a sensi-bi-li-sé à son Projet de généreux philanthropes nord-américains, dont les dons ont permis l’achat, à l’automne 2003, d’un édifice totalement délabré jouxtant le Tombeau de Maïmonide, qui servait de refuge à de nombreux drogués et prostituées.

Ce Bâtiment, entièrement rénové, abrite aujourd’hui le Setton Family Hospitality Center.

Ce Complexe est le point focal de la Mission éducative remplie par le Maimonides Heritage Center depuis sa création.

Des conférences, des séminaires, des cours, des expositions… sur l’œuvre imposante du Rambam et son immense contribution aux domaines de la Philosophie, de la Médecine, de la Science, du Droit, de la Culture… sont proposés tout au long de l’année. Des Programmes éducatifs sont aussi offerts aux jeunes. Cette année, le Maimonides Heritage Center a conclu un partenariat avec Tsahal. Les nouvelles recrues de l’Armée d’Israël visi-te-ront ce Centre et participeront aux divers Programmes éducatifs qui y sont dispensés. Le Maimonides Heritage Center offre aussi un Programme appelé Midrasha, auquel participent 40 Sherut Leumi, des jeunes femmes impliquées dans des actions de bénévolat auprès de jeunes issus de milieux défavorisés et de personnes âgées malades. Le Centre abrite aussi un Kollel, Kdam Tzava, pour des jeunes de 18 ans  faisant leur Service militaire.

“Notre objectif est de faire rayonner l’héritage spirituel, intellectuel et humaniste de ce géant de l’Histoire du Judaïsme et de l’humanité qu’est le Rambam. L’Éducation occupe une place prépondérante dans son œuvre. Les jeunes sont pour nous une grande priorité”, précise le Rabbin Yamin Levy.

Le Tombeau de Maïmonide, qui jusqu’en 2003 était dans un état piteux, a retrouvé son lustre. Des plaques, relatant brièvement la vie de ce Sage vénéré et expliquant l’importance de sa pensée, ont été apposées près de sa Sépulture.

“Beaucoup de Juifs ont oublié, ou ignorent, que le Rambam est enterré à Tibériade. En 2004, le monde a célébré en grande pompe le 800ème anniversaire de la mort de cet immense penseur et érudit, né à Cordoue en 1135. Un million de personnes visitent chaque année la Statue de Maïmonide érigée à Cordoba, sa ville natale. À Tibériade, chaque année, des dizaines de milliers de visiteurs pèlerinent les Tombeaux de Rabbi Meïr Bal Haness et d’autres Tsadikim. Pourtant, la Sépulture de Maïmonide a été oubliée et délaissée. Aujourd’hui, on célèbre beaucoup plus le Rambam à l’étran-ger qu’en Israël. C’est regrettable! Nous voulons que la ville de Tibériade soit réhabilitée grâce au Rambam et devienne l’un des plus importants lieux spirituels d’Israël”, propose avec entrain le Rabbin Yamin Levy.

Pour “réhabiliter” la Ville de Tibériade et faire de celle-ci un “point de ralliement” des Juifs d’Israël et de la Diaspora, le Rabbin Yamin Levy a concocté un autre Projet de grande envergure: édifier un Centre Éducatif international pour  diffuser et pérenniser l’oeuvre de Maïmonide.

Pour mener à bien ce gigantesque Projet, dont le coût sera d’environ 1,5 million de dollars US, il table sur l’appui du Judaïsme de la Diaspora, et tout particulièrement sur la générosité des Juifs des États-Unis et du Canada.

Ce Centre Éducatif international, qui sera doté d’une grande Bibliothèque et d’un Institut de Recherche sur les oeuvres de Maïmonide, compte organiser des symposiums et des colloques internationaux qui réuniront les meilleurs spécialistes mondiaux du Rambam.

Le Maimonides Heritage Center est aussi très actif sur le plan social à Tibériade, ville de quelque 50000 habitants où le taux de chômage, la pauvreté et les problèmes socio-éco-no-miques n’ont cessé de croître depuis l’éclatement de la seconde Intifada palestinienne, à l’automne 2000.

La Fédération Sépharade du Canada, présidée par Moïse Amselem, est très impliquée dans les Projets sociaux pour les familles et les jeunes démunis de Tibériade parrainés par le Maimonides Heritage Center. Notamment, dans un Programme de petits-déjeuners servis gratuitement quotidiennement dans les écoles à des élèves vivant dans un milieu familial défavorisé.

Le Rabbin Yamin Levy est le seul leader spirituel de la Diapora juive à avoir été convié par le gouvernement israélien à siéger dans la Commission parlementaire sur l’avenir du Nord d’Israël, présidée par Limor Livnat, députée de la Knesset et actuelle Mi-ni-stre de la Culture d’Israël.

Pour plus d’informations sur les Projets du Maimonides Heritage Center, consulter le Site Internet de cette Institution: www.mhcny.org

In an interview, Rabbi Yamin Levy, talks about the work of the Maimonides Heritage Center in Tiberias, Israel, which he founded.

 

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.