Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Tuesday, September 30, 2014

Member Login:

‘Sept années à Jérusalem’ de Julien Bauer

Tags: Books and Authors
Comments
Le nouveau livre du Professeur Julien Bauer, “Sept années à Jérusalem”, a été lancé à l’Uni­versité du Québec à Montrél (U.Q.A.M.). Dans la photo: le Professeur Julien Bauer (à droite) en compagnie du Recteur de l’U.Q.A.M., Claude Corbo. [Photo: Edmond Silber]

Spécialiste reconnu d’Israël et du conflit israélo-pa­lestinien, le Professeur Julien Bauer, qui enseigne depuis trente ans au Département de Science politique de l’Université du Québec à Montréal (U.Q.A.M.), n’est pas uniquement un pédagogue chevronné et un analyste averti des très complexes questions politiques moyen-orientales, il est aussi un ta­len­tueux Mémorialiste d’une Ville, plusieurs fois millénaire, sans pareille, hétéroclite et très complexe, qui continue d’exacerber les passions: Jérusalem.

Julien Bauer vient d’accomplir un sacré tour de force littéraire: présenter les multiples facettes, très souvent méconnues, de Jérusalem par le biais d’une kyrielle d’expériences personnelles qu’il a vécues durant les sept années sabbatiques qu’il a passées dans cette Cité emblématique, Capitale de la Mémoire et Carrefour millénaire des aspirations les plus sublimes et des comportements les plus vils.

Sept années à Jérusalem est le titre du livre autobiographique remarquable et des plus captivants que Julien Bauer vient de publier aux Éditions du Marais.

Durant ses sept longs séjours à Jérusalem, Julien Bauer consigna dans des cahiers d’écoliers des centaines de notes relatant des faits vécus et des épisodes de la vie quotidienne à Jérusalem qui ont parti­cu­lière­ment retenu son attention. Truffé d’anecdotes, plusieurs sont hilarantes et insolites, d’ana­lyses sociologiques rigou­reuses des us et coutumes des Yérosélémitains et de réflexions politiques perspicaces sur cette Ville trois fois sainte où les passions nationa­listes se sont greffées sur les passions spirituelles, cet ouvrage iconoclaste met en charpie une litanie de préjugés fallacieux mais tenaces colportés au sujet de Jérusalem.

Julien Bauer nous révèle des aspects ignorés de la vie quotidienne à Jérusalem: la place réelle de la religion dans cette Ville trois fois céleste, les transports en commun, l’éducation, les médias, la bureaucratie, la nourriture, les choix vestimentaires des Yérosélémitains…

Sept années à Jérusalem est un livre des plus instructifs, écrit dans un style limpide et efficace, qui éclairera les lanternes de tous ceux et celles qui souhaitent avoir un portrait juste, sensible et équilibré de cette Ville fascinante, mais combien sulfureuse, qu’est Jérusalem.

Le lancement du livre Sept années à Jérusalem a eu lieu récemment à l’U.Q.A.M. Une soixantaine de personnes ont assisté à cet événement. Parmi elles: des universitaires, collègues et amis de Julien Bauer, des représentants du Corps diplomatique en poste à Montréal, des person­na­li­tés politiques québécoises, des leaders de la Communauté juive de Mont­réal… Notamment: Claude Corbo, Recteur de l’U.Q.A.M.; Andrew Parker, Consul Général des États-Unis à Mont­réal; un Représentant du Consulat général de Chine à Montréal; Alon Melchior, Consul d’Israël à Mont­réal -le Consul général d’Israël à Montréal, Joël Lion, n’a pas pu assister au lancement du livre de Julien Bauer étant ce jour-là en déplacement officiel à Rouyn-Noranda-; Lawrence Bergman, Député libéral de la Circonscription de D’Arcy McGee; le Dr Victor Goldbloom, ancien Président du Congrès Juif Canadien; Luciano Del Negro, Vice-Président du Centre Consultatif des Relations Juives et Israéliennes, Région du Québec (C.I.J.A.); Frédéric Krantz, Président de l’Institut Canadien de Recherche sur le Judaïsme (C.I.J.R.)…

   Dans son allocution, le Recteur de l’U.Q.A.M., Claude Corbo, rendit un hommage élogieux à Julien Bauer le Professeur “dévoué et passionné par son travail d’enseignant”.

“Je veux saluer les trente ans de carrière de Julien Bauer. Je veux souligner combien Julien Bauer s’est impliqué dans l’enseignement au Département de Science politique de l’U.Q.A.M.  Ce dernier aime ensei­gner et pratique son métier avec constance, énergie et une passion inaltérable, dit-il. Je veux aussi rendre hommage au travail de Julien Bauer comme chercheur et auteur. Il a réalisé le singulier exploit de publier sept livres dans la prestigieuse Collection “Que Sais-Je?” des Presses Universitaires de France (P.U.F.). Julien Bauer a le sens de la clarté et de la précision et la capacité de rendre compréhensibles des sujets forts complexes.  Les contributions universitaires fort importantes de Julien Bauer s’inscrivent dans une valeur fondamentale de l’U.Q.A.M.: l’accessibilité et la démocratisation du savoir et de la culture.”

Julien Bauer a publié aussi der­nière­ment un article intitulé “Judaïsme et Science politique” dans la nouvelle Édition de l’Encyclopédie internationale de Science politique. Cette publication de langue anglaise très prestigieuse est une référence incontournable dans les milieux aca­­dé­miques internationaux, rappela le Recteur Claude Corbo.

Natania Étienne, fondatrice et directrice des Éditions du Marais, sou­ligna aussi la qualité du travail universitaire réalisé par Julien Bauer et la grande pertinence de ses ana­lyses sur les questions ayant trait à Israël et au conflit du Moyen-Orient.

Dans son allocution, Julien Bauer rappela que Jérusalem est un sujet épineux qui continue de nourrir les passions et aussi les confusions les plus débridées.

“Lorsqu’on parle de Jérusalem, il y a un petit problème: on en parle allègrement pour dire généralement des âneries! La quasi totalité des gens, y compris des gens éduqués, s’ima­ginent des choses, qui sont totalement fausses, pour la simple raison qu’on les a tellement rabâchées qu’on finit par y croire. Par exemple, sur le statut de Jérusalem. Petit problème: il n’y a pas de statut de Jérusalem. Si vous regardez une carte de Jérusalem-Est, vous constaterez que 95% des habitants de ce secteur de la Ville sont concentrés au Nord et au Sud de celui-ci. Ce genre de confusions est inévitable. À Jérusalem, les notions de base et d’espace ne sont pas les mêmes qu’ ailleurs dans le monde. Plus on s’éloigne de Jérusalem, plus la perception univoque, tout est sacré ou tout est conflictuel, l’emporte. Plus on habite à Jérusalem, plus la perception de la vie est nuancée”, expliqua le Professeur Julien Bauer.

 

Sept années à Jérusalem, Université du Québec à Montréal professor Julien Bauer’s latest book, about his experiences living in Jerusalem during his sabbatical, was recently launched at the university.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.