Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Friday, December 19, 2014

Member Login:

Apprendre à accepter les différences dès le CPE

Tags: Health
Comments
Des enfants du CPE du Centre Communautaire Juif en compagnie de leur hôte, Carmine Forgione, qui leur a expliqué ce qu’est un handicap physique.

“Pourquoi tu ne peux pas marcher? Pourquoi es-tu assis sur une chaise? Pourquoi ta chaise a-t-elle quatre roues? Pourquoi ta chaise fait-elle du bruit et bouge quand tu touches sur un bouton? Peux-tu aller partout assis sur ta chaise? Des personnes comme toi assises sur une chaise peuvent-elles jouer au soccer, au basket…? Vas-tu au travail?...”

Vifs, attentifs et très curieux, les bambin(e)s du Centre de la Petite Enfance (CPE) du Centre Communautaire Juif  semblaient ravis de passer un moment en compagnie de Carmine Forgione, à qui ils ont posé moult questions. C’était probablement la première fois que ces enfants parlaient avec une personne handicapée physiquement. 

Atteint de dystrophie musculaire de Becker depuis l’âge de 3 ans, une maladie neuromusculaire génétique dégénérative, qui se caractérise par la perte d’élasticité et une hypertrophie (gonflement) des muscles, Carmine Forgione, 38 ans, a depuis 2007 perdu son autonomie physique. Il ne peut désormais se déplacer qu’en fauteuil roulant. Ce qui ne l’empêche pas de travailler dans le domaine de l’Informatique et de faire quotidiennement de nombreuses activités avec sa famille.

Carmine Forgione a affablement accepté l’invitation que lui a adressée la direction du CPE du Centre Communautaire Juif pour venir ren­con­trer les élèves des Classes de 3ème, 4ème et 5ème années de cette Garderie afin de leur expliquer ce qu’est un handicap physique et comment une personne dont l’autonomie physique est des plus restreintes mène sa vie quotidiennement.

Carmine Forgione, dont les enfants jumeaux, Daniel et Nathan, 5 ans, sont aussi scolarisés au CPE du Centre Communautaire Juif, a grandement apprécié les échanges qu’il a eus avec ces charmants gamin(e)s.

“Je remercie la direction du CPE du Centre Communautaire Juif d’avoir organisé ces rencontres. C’est une excel­lente idée car je suis convaincu que la meilleure façon d’enrayer les stéréotypes tenaces sur les personnes handicapées qui sévissent toujours dans notre société est de sensibiliser nos enfants dès leur plus jeune âge à cette réalité humaine et sociale qui demeure largement méconnue.  Ainsi, nos enfants apprendront à accepter les différences et à mieux vivre plus tard avec les personnes atteintes d’un handicap physique qu’ils seront amenés à côtoyer durant leur vie d’adulte. J’ai eu beaucoup de plaisir à converser avec ces enfants très alertes. Certaines de leurs questions directes et sans fioritures m’ont pris de court”, nous a confié Carmine Forgione en arborant un sourire radieux.

Carmine Forgione leur fit la lecture du livre Zoom du célèbre écrivain pour enfants canado-américain Robert Munsch. Les petits furent très captivés par cette histoire relatant les aventures d’une fillette handicapée contrainte aussi de se déplacer sur une chaise roulante. Des échanges fort animés eurent lieu à la fin de la lecture de ce livre.

Alegre Mizrahi, directrice générale du CPE du Centre Communautaire Juif, se réjouit des “interactions extrême­ment positives” que les échanges entre les élèves des Classes de 3ème, 4ème et 5ème années et leur hôte ont créées.

“C’est la première fois que les élèves de notre CPE sont sensibilisés directement à cette dure réalité sociale qu’est l’handicap physique, qui malheureusement est toujours un sujet esquivé, et même tabou, dans plusieurs milieux de notre société. J’estime que parler ouvertement aux tous petits de cette question de société très importante, c’est quelque chose de nécessaire et de très salutaire. Nous tenons à remercier Carmine Forgione d’avoir accepté notre invitation. C’est son épouse, Sarit Brener, éducatrice dans notre CPE, qui a été l’initiatrice de ce beau et original Projet éducatif, qui sort certainement des sentiers battus.”

Les enfants semblaient parti­cu­lière­ment fascinés par le fauteuil roulant électrique dans lequel se déplace Carmine Forgione. Ils te­naient mordicus à ce que ce dernier leur explique comment il “conduit cette voiture” et comment fonctionne la manette de direction de son fauteuil roulant électrique.

“C’est mon “auto” personnelle. J’ai une autre “auto” quand je suis à la maison: une chaise roulante non électrique. Mon “auto” roulante électrique me permet de me promener dans la rue, dans les parcs publics… Bien sûr, tout comme les automobilistes, je fais aussi très attention aux panneaux de signalisation routiers”, leur expliqua posément Carmine Forgione.

Le CPE du Centre Communautaire Juif accueille quelque 180 enfants âgés de 18 mois à 5 ans.

 

 

Carmine Forgione, who is physically disabled and uses a wheelchair, recently visited some of the children at the Centre Communautaire Juif’s Centre de la Petite Enfance.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.